L’Importance d’une Bonne Respiration Chez l’Enfant : Prévenir, Guérir et Épanouir

L’Importance d’une Bonne Respiration Chez l’Enfant : Prévenir, Guérir et Épanouir

L’Importance d’une Bonne Respiration Chez l’Enfant : Prévenir, Guérir et Épanouir

La respiration est bien plus qu’un simple acte physiologique. Elle est le lien vital entre notre corps et notre esprit, et son impact sur la santé globale ne doit pas être sous-estimé, surtout chez les enfants en pleine croissance. Dans cet article, nous explorerons l’importance d’une bonne respiration, donc d’une respiration nasale, chez les enfants, les conséquences d’une mauvaise respiration, donc une respiration buccale, et nous fournirons des exercices simples à pratiquer à la maison.

L’Importance de la Respiration Nasale

1. Développement Physique et Cognitif

La respiration nasale, par le nez, est essentielle au développement physique et cognitif des enfants. Voici pourquoi :

  • Oxygénation optimale : La respiration nasale permet d’acheminer l’oxygène vers les poumons de manière plus efficace, favorisant ainsi le développement cérébral.
  • Meilleure Concentration et Clarté Mentale : La respiration nasale fournit un flux d’oxygène riche au cerveau, améliorant ainsi la concentration, la mémoire et la clarté mentale. Lorsque les enfants respirent par le nez, ils favorisent leur capacité à se concentrer sur les tâches scolaires et les activités quotidiennes.
  • Filtration et humidification : Le nez filtre et humidifie l’air, protégeant les voies respiratoires et prévenant les infections ORL.
  • Renforcement du Système Immunitaire : Comme vu ci-dessus, le nez agit comme un filtre naturel, piégeant les particules indésirables et les bactéries présentes dans l’air. Une respiration nasale adéquate aide à prévenir les infections respiratoires et renforce le système immunitaire des enfants.
  • Croissance harmonieuse : Une respiration nasale correcte favorise une croissance harmonieuse du visage, des dents et du palais. En effet, la bouche restant fermée, la langue est donc au palais (car la position physiologique de la langue est en l’air, collée au palais) et va lui permettre de grandir, développant ainsi les mâchoires et donc le visage.

2. Contrôle des Émotions et du Stress

La respiration nasale est liée à notre système nerveux parasympathique, responsable de la détente et du calme. En enseignant aux enfants à respirer consciemment par le nez, nous les aidons à :

  • Régulation du Stress et de l’Anxiété : La respiration nasale active le système nerveux parasympathique, favorisant la détente et la réduction du stress. Des respirations lentes et profondes aident à calmer l’anxiété et à maintenir un équilibre émotionnel. C’est pour cette raison que des exercices de respiration sont systématiquement proposés pour parvenir à gérer une situation stressante. C’est également le but de la sophrologie.
  • Amélioration de la Concentration et de la Présence : En respirant consciemment par le nez, les enfants développent une meilleure concentration et une plus grande présence dans l’instant présent. Cela les aide à gérer leurs émotions et à rester attentifs aux tâches quotidiennes.
  • Renforcement de l’Équilibre Émotionnel : La respiration nasale régulière contribue à stabiliser les émotions. Elle permet de mieux gérer les hauts et les bas émotionnels, favorisant ainsi un bien-être mental et une meilleure qualité de vie

Les Conséquences de la Respiration Buccale

Voici les conséquences d’une respiration buccale chez les enfants :

1. Déformations Faciales

La respiration buccale, lorsque présente de manière chronique, peut altérer la croissance harmonieuse du visage et des structures dentaires. Voici comment :

  • Malposition des mâchoires : Lorsque l’enfant respire principalement par la bouche, il peut développer une malposition des mâchoires. La mandibule (mâchoire inférieure) peut reculer, entraînant un menton rétracté et une apparence faciale modifiée.
  • Visage allongé : La respiration buccale peut également contribuer à un visage allongé, avec une croissance verticale excessive du maxillaire (mâchoire supérieure). Cela peut affecter l’esthétique du visage et la symétrie des traits. En effet, la langue ne se reposant jamais au palais, alors que cette position est la position physiologique au repos, le palais ne se développera pas harmonieusement. Celui-ci prendra petit à petit une forme de pyramide (ce qui entraîne un visage très allongé) et non pas de toit d’igloo (ce qui entraîne normalement un développement harmonieux du visage).

2. Troubles de la Parole

La bouche ouverte lors de la respiration peut avoir un impact sur la prononciation et la parole des enfants. Voici comment :

  • Le Sigmatisme : Le sigmatisme est un trouble de la parole caractérisé par un placement de la langue erroné dans la prononciation de certains sons, en particulier les sons “s” et “z”. Lorsque l’enfant respire par la bouche, les arcades dentaires sont souvent ouvertes et la langue va alors se glisser dans tous les trous lors de la prononciation des sons. Pour le /s/ et le /z/, la langue va donc venir se placer entre les dents, ce qui va donner, ce qui est appelé couramment, le zozotement.
  • Difficultés articulatoires : Une mauvaise respiration peut perturber la coordination entre les organes de la parole (langue, lèvres, palais mou). Cela peut entraîner des difficultés à articuler correctement les mots et les phrases.

3. Problèmes Dentaires

Une respiration buccale peut également avoir des conséquences néfastes sur la santé dentaire des enfants :

  • Malocclusions Dentaires : Une respiration buccale prolongée peut provoquer des malocclusions, c’est-à-dire des désalignements entre les dents du haut et du bas. Les dents peuvent se chevaucher, être mal positionnées ou présenter des espaces inappropriés. La plupart du temps, on observe une béance dentaire, c’est-à-dire un trou entre les arcades dentaires supérieures et inférieures.
  • Caries : La respiration par la bouche entraîne une sécheresse buccale, réduisant la production de salive. Or la salive est essentielle pour protéger les dents contre les caries et maintenir une bonne hygiène buccale. En cas de sécheresse buccale, le risque de caries est considérablement accru, la salive ne jouant plus son rôle protecteur contre les attaques bactériennes.

En somme, encourager une respiration nasale correcte chez les enfants est essentiel pour prévenir ces problèmes. Des exercices spécifiques peuvent aider à rétablir une respiration adéquate et à favoriser la santé globale de l’enfant.

Exercices pour Améliorer la Respiration chez l’Enfant

Améliorer la respiration chez l’enfant est essentiel pour leur santé et leur bien-être. Voici quelques exercices de respiration simples qui peuvent aider à renforcer leur capacité respiratoire et à gérer le stress et l’anxiété. N’oubliez pas que ces exercices de respiration peuvent être pratiqués à la maison, à l’école ou même au moment du coucher.

  1. Respiration Profonde avec la Main :
    • Placez une main sur le ventre.
    • Inspirez lentement par le nez, en sentant votre ventre se soulever.
    • Expirez doucement.
    • Répétez plusieurs fois. 
    • Cet exercice de respiration est à utiliser en cas de stress ou d’anxiété.
  2. L’Étoile de la Respiration:
    • Imaginez une étoile à cinq branches.
    • Inspirez en suivant une branche, puis expirez en suivant l’autre.
    • Alternez entre les branches.
    • Cet exercice de respiration recentre l’esprit et améliore la concentration.
  3. Le Papillon:
    • Asseyez-vous en tailleur.
    • Inspirez en ouvrant les bras comme des ailes de papillon.
    • Expirez en les ramenant vers l’avant.
    • Cet exercice favorise la concentration.
  4. Le Souffle de l’Accordéon:
    • Inspirez lentement par le nez.
    • Expirez en faisant un son “chhh” avec la bouche.
    • Cet exercice de respiration aide à maintenir l’attention.
  5. Le Carré:
    • Inspirez pendant 4 secondes.
    • Retenez l’air pendant 4 secondes.
    • Expirez pendant 4 secondes.
    • Retenez à nouveau pendant 4 secondes.
    • Cet exercice de respiration apaise en cas d’agitation ou d’excitation.

Ces exercices de respiration sont simples, efficaces et peuvent être adaptés à l’âge et aux besoins spécifiques de chaque enfant. Encouragez-les à essayer régulièrement ces exercices de respiration pour améliorer leur bien-être et leur concentration.

 

Si la respiration de votre enfant est un sujet qui vous préoccupe, n'hésitez pas à vous procurer notre Kit Respire et Souffle, conçue par une orthophoniste experte de la Tribu, Rachel, qui regorge de dizaines d'exercices à faire avec votre enfant pour améliorer sa respiration. Vous pouvez également vous procurer son lire "Le Petit Manuel pour apprendre aux enfants à mieux respirer" aux éditions Boeck Supérieur, très ludique avec des exercices de respiration et de relaxation audio !

 

Conclusion

En encourageant une respiration nasale consciente et en pratiquant ces exercices de respiration, nous offrons aux enfants un outil puissant pour leur bien-être physique et émotionnel. La respiration est bien plus qu’un simple acte : c’est un cadeau précieux que nous pouvons transmettre aux générations futures.

Note : Pour des conseils spécifiques, consultez un professionnel de la santé ou un orthophoniste.