le sommeil à travers le temps

Et toi, tu dors comment ? Petite histoire du sommeil à travers le temps

Ah, le sommeil ! Ce doux état de repos qui nous fait quitter temporairement les soucis du monde. Mais saviez-vous que notre relation avec le sommeil a évolué de manière spectaculaire au fil des siècles et varie considérablement d'une culture à l'autre ? Dans cet article, nous allons explorer l'évolution du rapport au sommeil, des anciens rituels aux modernes marathons de Netflix. Alors, préparez-vous pour un voyage fascinant à travers le temps et les cultures avec La Tribu Happy Kids !

 

Le sommeil dans l'Antiquité

L'Égypte Ancienne : Dormir comme un Pharaon

Les anciens Égyptiens prenaient le sommeil très au sérieux. Ils croyaient que les rêves étaient des messages divins et les interprétaient comme des prophéties. Les pharaons dormaient souvent sur des lits élevés pour éviter les esprits maléfiques, avec des oreillers en bois (pas très confortable, on vous l'accorde).


La Grèce Antique : Les siestes des philosophes

Les Grecs avaient une approche plus philosophique du sommeil. Hippocrate, le père de la médecine, recommandait une bonne sieste après le déjeuner. Platon et Aristote ont longuement discuté de la nature du sommeil et des rêves. Pour les Grecs, le sommeil était un moment crucial pour la réflexion et la revitalisation.


Le Moyen Âge : Un sommeil biphasique

Pendant le Moyen Âge, en Europe, les gens pratiquaient le sommeil biphasique. Ils se couchaient tôt, se réveillaient au milieu de la nuit pour quelques heures d'activités (prière, lecture, socialisation), puis retournaient se coucher pour leur « second sommeil ». Cette habitude semble étrange aujourd'hui, mais elle était courante à l'époque.


La Révolution Industrielle : Le sommeil en panne

Avec l'avènement de la révolution industrielle, les habitudes de sommeil ont changé drastiquement. Les longues heures de travail et les nouvelles technologies d'éclairage artificiel ont perturbé les cycles naturels de sommeil. Le sommeil est devenu une ressource précieuse, souvent sacrifiée sur l'autel de la productivité.

Thomas Edison, avec son invention de l'ampoule électrique, a littéralement changé la donne. Les nuits plus longues ont permis des heures de travail prolongées, mais ont également entraîné une diminution de la durée et de la qualité du sommeil.


Le sommeil dans le monde moderne

Le sommeil en Occident : Entre stress et technologie

Aujourd'hui, dans les pays occidentaux, le sommeil est souvent perturbé par le stress, la technologie et les horaires de travail chargés. Les écrans omniprésents (téléphones, ordinateurs, télévisions) interfèrent avec notre capacité à nous endormir, en perturbant notre production de mélatonine. 

La prolifération de l’éclairage dans l’espace public a conduit à une véritable pollution lumineuse, sur laquelle on tend à revenir aujourd’hui : les lumières dans les commerces et bâtiments inoccupés la nuit ont été supprimées (arrêté de janvier 2013), certaines communes éteignent leurs réverbères la nuit… (Claustrat, 2014).


Les siestes au bureau : Une tendance en hausse d’évolution du sommeil

Cependant, certaines entreprises commencent à reconnaître l'importance du sommeil. Des géants de la technologie comme Google et Apple ont installé des « pods de sieste » ou « capsules de sieste » dans leurs bureaux, permettant aux employés de faire une pause revigorante. Qui aurait cru que dormir au bureau deviendrait tendance ?


Le sommeil des enfants, un sujet fortement débattu

Les croyances et habitudes quant au sommeil des enfants ont aussi largement évolué dans le temps : si dans les années 50, les médecins recommandaient de coucher le bébé sur le ventre, on privilégie aujourd’hui la position sur le dos. 

Pour aller plus loin, La Tribu Happy Kids s'est penchée sur les croyances et connaissances autour du sommeil des enfants, à consulter sur notre Blog !


Le sommeil à travers les cultures

Le sommeil en Asie : Un rapport au sommeil entre tradition et modernité

En Asie, le rapport au sommeil varie grandement. Au Japon, le phénomène de l'inemuri (dormir en public) est socialement accepté et même respecté comme un signe de dévouement au travail. Par contre, en Chine, la sieste après le déjeuner (wǔ jiào) est une tradition de longue date, encore pratiquée aujourd'hui.


Le sommeil en Espagne : La sieste, tradition bien aimée

En Espagne, la sieste de l'après-midi est une tradition bien-aimée. Bien que la modernité et les horaires de travail modernes aient réduit la pratique, la sieste reste un symbole de la culture espagnole, visant à récupérer et à se ressourcer.


Le sommeil en Scandinavie : Le sommeil en plein air

Dans les pays scandinaves, il est courant de voir des bébés faire la sieste à l'extérieur, même par temps froid. Cette pratique repose sur la croyance que l'air frais est bénéfique pour la santé et le sommeil des enfants.


Le sommeil et la santé : Un lien indissociable

Aujourd'hui, la science du sommeil a fait des avancées spectaculaires. Les recherches montrent l'importance de chaque phase du sommeil, de l'impact du sommeil sur la mémoire et l'apprentissage, à son rôle crucial dans la régulation des émotions et la santé physique.

Le sommeil est divisé en plusieurs phases, incluant le sommeil paradoxal (REM) et le sommeil non paradoxal (NREM). Chacune de ces phases joue un rôle vital dans la restauration et le maintien de la santé mentale et physique.


Les conséquences du manque de sommeil

Il est largement prouvé que le manque de sommeil peut avoir des conséquences graves sur la santé. De l'obésité aux maladies cardiovasculaires, en passant par des troubles mentaux comme la dépression et l'anxiété, le sommeil est crucial pour notre bien-être.

Si vous pensez que votre enfant connaît des troubles du sommeil, La Tribu Happy Kids vous explique comment les identifier dans cet article. Dans ce cas, il peut être utile de consulter un spécialiste des troubles du sommeil, afin de trouver les solutions adaptées à votre enfant : nos experts vous disent tout sur leur article Qui consulter en cas de trouble du sommeil ? 


Les bienfaits du sommeil de qualité

À l'inverse, un sommeil de qualité peut améliorer la mémoire, augmenter la concentration, et renforcer le système immunitaire. Il est donc essentiel de prioriser le sommeil dans notre routine quotidienne.


Les techniques modernes pour améliorer le sommeil

Les applications et gadgets ou la technologie au service du sommeil

Dans notre ère numérique, de nombreuses applications et gadgets promettent d'améliorer notre sommeil. Des applications comme Headspace et Calm offrent des méditations guidées et des histoires pour aider à s'endormir. Des gadgets comme les montres intelligentes suivent nos cycles de sommeil et fournissent des données pour optimiser notre repos.


Les rituels de sommeil pour une meilleure qualité de sommeil

Les experts recommandent de maintenir une routine de sommeil régulière, d'éviter les écrans avant le coucher, et de créer un environnement propice au sommeil (température fraîche, obscurité, silence). 

Ces routines et rituels sont particulièrement importants pour les enfants, comme l’expliquent nos experts dans leur article Routines et Rituels.

L'utilisation excessive des écrans avant de dormir peut perturber le rythme circadien et la production de mélatonine, l'hormone du sommeil. Des filtres de lumière bleue et des modes nocturnes sur les appareils électroniques sont des solutions pour atténuer cet effet. Pour aller plus loin, vous pouvez lire notre article Les Risques des écrans sur les enfants.


Les approches naturelles pour améliorer le sommeil

Les approches naturelles pour améliorer le sommeil incluent diverses pratiques destinées à favoriser un repos réparateur sans recourir à des médicaments. La méditation et la relaxation, par exemple, sont des techniques efficaces pour réduire le stress et l'anxiété, deux grands perturbateurs du sommeil. Des méthodes telles que le yoga, la respiration profonde, et la pleine conscience aident à calmer l'esprit avant le coucher. La Tribu Happy Kids propose d’ailleurs le livret Rituels de son Kit de Médiation Émotionnelle afin d’instaurer une routine calme et sereine avec son enfant avant d’aller dormir.

De plus, des habitudes de vie saines comme l'exercice régulier, une alimentation équilibrée et un environnement de sommeil confortable sont cruciales. Les infusions de plantes comme la camomille ou la valériane peuvent également être bénéfiques. En adoptant ces approches, il est possible de créer une routine propice à un sommeil de qualité et de combattre naturellement les troubles du sommeil.


Le futur du sommeil

La science du sommeil est un domaine en pleine expansion. Les chercheurs explorent des méthodes innovantes pour améliorer le sommeil, comme la stimulation cérébrale et la thérapie lumineuse. L'objectif est de comprendre comment nous pouvons mieux réguler nos cycles de sommeil pour une santé optimale.

Avec la prise de conscience croissante de l'importance du sommeil, il est probable que nous verrons de plus en plus d'initiatives visant à promouvoir de bonnes habitudes de sommeil. Des politiques de travail plus flexibles, des designs urbains intégrant des espaces de repos, et une éducation accrue sur le sommeil sont des tendances qui pourraient façonner notre avenir.

Le sommeil, bien plus qu'un simple moment de repos, est une composante essentielle de notre santé et de notre bien-être. En parcourant l'histoire du sommeil, nous constatons que nos habitudes et notre perception du sommeil ont évolué de manière significative. Aujourd'hui, malgré les défis posés par notre mode de vie moderne, il est crucial de redécouvrir l'importance d'un bon sommeil. Après tout, comme le disait si bien Shakespeare, « Nous sommes faits de la même étoffe que les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil. »

Alors, chérissez vos nuits et n'hésitez pas à vous offrir une bonne sieste de temps en temps. Parce qu'après tout, dormir n'est pas seulement une nécessité biologique, c'est aussi un plaisir que nous devrions tous savourer pleinement.


Pour plus de conseils de La Tribu Happy Kids, rejoins la tribu sur Instagram !


Sources

Beck, F., Léon, C., & Léger, D. (2009). Les troubles du sommeil en population générale-Évolution 1995-2005 des prévalences et facteurs sociodémographiques associés. médecine/sciences25(2), 201-206.

Brion, A. (2011). Les conséquences du manque de sommeil à l’adolescence. Médecine du sommeil8(4), 145-151.

Claustrat, B. (2014). L’évolution du rythme veille-sommeil au cours de l’histoire de l’humanité. Influence de la lumière artificielle. Médecine du Sommeil11(2), 68-73.

Corbin, A. (2022). Histoire du repos. Plon.

Ekirch, R. (2021). La grande transformation du sommeil. Comment la révolution industrielle a bouleversé nos nuits. Amsterdam éditions.

Mothu, A. (2017). Leroux, Virginie; Palmieri, Nicoletta; Pigné, Christine (dir.). Le Sommeil: approches philosophiques et médicales de l’Antiquité à la Renaissance. Paris: Honoré Champion, 2015 (=«Sciences, techniques et civilisations du Moyen Âge à l'aube des lumières», 16). 479 pp.

Salaün, C. (2020). Le sommeil : une histoire de cadre. Spirale94(2), 52-56.

Shaar, M. J., & Britton, K. H. (2013). Promouvoir une culture d’entreprise saine: de la psychologie positive à la santé positive. Psychologie positive en environnement professionnel, 91.

Verdon, J. (1994). Dormir au Moyen âge. Revue belge de philologie et d'histoire72(4), 749-759.